“Il faut tenter de vivre”

[bookcover:284871994X]

Dans ce libre Robert Redeker publie le journal qu’il a tenu durant les 2 ou 3 mois suivant sont fameux article dans le Figaro qui lui a vallu une condamnation à mort par les islamistes.

Ca n’est pas transcendant comme livre mais c’est quand même inquiétant de voir a quel point on se trouve aujourd’hui dans une situation ou critiquer (dans le sens noble du terme) ou présenter une opinion quelle qu’elle soit sur l’islam peut devenir dangereux.

Ce que je retiens de ce livre c’est le peu de soutien que ce philosophe a reçu au début (par la suite ca s’arrange un peu) de la part de l’éducation nationale et des milieux politiques.

Ce qui le choque le plus ce sont les articles expliquant qu’il aurait du avoir un peu de mesure, de retenue et il compare ça justement à l’argument que l’on entend souvent sur la peine de mort : “Je suis contre la peine de mort MAIS quand même pour ce type là … “. D’après Redeker, il ne peut justement pas y avoir de MAIS, soit vous êtes pour, soit contre. Idem pour la liberté d’expression (tant qu’elle reste dans le cadre de la loi).

La deuxième critique qu’il réfute également est celle de racisme en précisant, très justement je trouve, que l’islam est une religion et qu’il n’y a donc aucun lien avec une race particulière. L’islam se veut d’ailleurs universel donc par définition en dépassant la notion de race.

Bref, c’est intéressant à lire.

Rappel de l’échelle :

  • A lire absolument (A)
  • A lire en vacances ou si on le reçois (B)
  • Inutile d’acheter (C)

Cote pour ce livre ci : A-B

P.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s